Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 09:53

LarsLerin5

Pour prolonger encore la Toussaint, et anticiper ma soirée LarsLerin4de dimanche 11 novembre, ce poème du Nobel Tomas Tranströmer :

 

                                       TINTEMENT

 

Et la grive sifflait son chant sur les os des morts.

Nous étions sous un arbre et voyions le temps s´écouler.

Le cimetière et la cour de l´école se rejoignirent et grandirent

   comme deux courants dans l´océan.

 

Le tintement des cloches de l´église s´éparpilla aux quatre vents, porté par les deux bras de  levier d´un planeur.

Laissant sur la terre un silence plus imposant encore et les pas paisibles d´un arbre, les pas paisibles d´un arbre.

  in Ciel à moitié achevé (1962) Traduit par Jacques Outin (Baltiques - Poésie / Gallimard - 2004)

 

Liens : 

 - Le voyant Tomas Tranströmer

   - Lumière et voix intérieure 

 

[illustrations 1 et 2 : Aquarelles de Lars Lerin]

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Olivier Lancelot - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Souvenirs et impressions littéraires
  • Souvenirs et impressions littéraires
  • : Souvenirs et impressions littéraires (d´un professeur retraité expatrié en Norvège)
  • Contact

Recherche