Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 13:34

 

Le Suédois Tomas Tranströmer (né en 1931), est un poète voyant. Il mérite amplement le Nobel de littérature que ses pairs viennent de lui décerner. TranströmerJe serai plus disert demain. Aujourd´hui je me contentrai de citer sans commenter ces trois haïkus :

 

Tankar står stilla              Les pensées sont à l´arrêt

som mosaiplattorna        comme les carreaux de faïence

i palatsgården                  de la cour du palais

 

 

 

Gnolar i dimman.             Fredonne dans la brume.

En fiskebåt långt ute        Au loin un bateau de pêche -

trofé på vattnet                  trophée sur l´eau

 

 

Människofåglar                 Des hommes-oiseaux.

Äppelträden blommade   Les pommiers étaient en fleur.

Den store gåtan.                La grande énigme.

 Tomas Tranströmer La grande énigme 45 haïkus. Adaptés du suédois par Jacques Outin. Préface de Petr Krâl (Le castor Astral, 2004)

 

Liens :

 - Du même Tranströmer  Un costume cousu à notre insu  

    - Encore du même Comme quand on était enfant

Autres liens :

 - Glas dans le ciel  

   - La vision au sommet

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Olivier Lancelot - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

BOL 07/10/2011 13:05



Très chère Colo :


un lecteur a tous les droits.


Citez donc sans crainte ; - et indiquez vos sources ...


Excellent week end,


Bernard



colo 07/10/2011 09:07



Bonjour Bernard, oh, oui, bien mérité! je viens de lire une belle interview de lui dans El País de ce matin.


Me permettriez-vous de copier le second haïku pour mon prochain billet sur la brume?


Belle journée à vous.



Présentation

  • : Souvenirs et impressions littéraires
  • Souvenirs et impressions littéraires
  • : Souvenirs et impressions littéraires (d´un professeur retraité expatrié en Norvège)
  • Contact

Recherche