Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 12:37

 

LouiseLabe-copie-3.jpg

Qui ne connaît de Louise Labé (1524-1566) le célèbre sonnet qui s´ouvre par un quatrain plein de sensualité amoureuse :

 

   Baise m´encor, rebaise moy et baise :

   Donne m´en un de tes plus savoureus,

   Donne m´en un de tes plus amoureus :

  Je t´en rendray quatre plus chaus que braise.

                                                                 (Sonnet XVIII)

Moins connu est le sonnet XIV de ses oeuvres complètes (Droz, Genève, 1981). Il n´est pas moins profond, tant il affirme le désir de vivre que redira plus tard André Chénier (1762-1794) dans La jeune captive avec cet octosyllabe plein d´espoir et de vie Je ne veux point mourir encore - alors qu´il attend la mort en prison :

 

   Tant que mes yeux pourront larmes espandre,

   A l´heur passé avec toy regretter :

   Et qu´aus sanglots et soupirs resister

   Pourra ma voix, et un peu faire entendre :

 

   Tant que ma main pourra les cordes tendre

   Du mignart Lut, pour tes graces chanter :

   Tant que l´esprit se voudra contenter

   De ne vouloir rien fors que toi comprendre :

 

   Je ne souhaitte encore point mourir.

   Mais quand mes yeus je sentiray tarir,

   Ma voix cassee, et ma main impuissante,

 

   Et mon esprit en ce mortel sejour

   Ne pouvant plus montrer signe d´amante :

   Priray la Mort noircir mon plus cler jour.

                                             (Sonnet XIV)

 

Liens :

 - Un rondeau de Charles d´Orléans

    - Passeurs de mémoire


Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Olivier Lancelot - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

Hélder António 21/07/2010 23:55



Salut, Bernard, bonne nuit.


Mes meilleurs vœux,


Hélder


http://febrafebril.blogspot.com/2010/07/pianology-1-ketil-bjrnstad.html



BOL 12/07/2010 14:36



Hélder et Brigitte : Merci pour vos messages. Je vais essayer de réagir mais le moral est assez bas



Brigitte 12/07/2010 13:27



Fidèle lectrice de votre blog, vos mots me manquent ... Prenez soin de vous et revenez nous au plus vite.



Hélder António 07/07/2010 16:15



Bonjour, Bernard.


Moi aussi, j’espère que — malgré votre absence prolongée — vous allez bien.


Salutations amicales,


Hélder



BOL 24/06/2010 10:18



Colo + Claude : j´ai besoin de rester optimiste. Merci pour vos encouragements.


Bernard



Présentation

  • : Souvenirs et impressions littéraires
  • Souvenirs et impressions littéraires
  • : Souvenirs et impressions littéraires (d´un professeur retraité expatrié en Norvège)
  • Contact

Recherche