Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 11:26

" ... De la connaissance intellectuelle à la connaissance sensible, il y a un abîme, un immense abîme. Souvent, lorsque la nuit je suis dans mon lit, éveillé, effrayé par la mort, je me récite la maxime d´Épicure : "Quand nous sommes, la mort n´est pas, et quand la mort est là, c´est nous qui ne sommes pas." C´est une vérité éminemment rationnelle, irréfutable. Mais lorsque la peur est plus forte que moi, rien n´y fait, et cette phrase ne m´apporte aucun repos. Dans ce cas la philosophie ne suffit plus. Enseigner la philosophie et la pratiquer sont deux choses fort différentes."
  Ce que Josef Breuer imagine répliquer à Nietzsche1Nietzsche dans le roman plein de verve et de drôleries du psychiatre Irvin D. Yalom Et Nietzsche a pleuré, Galaade Editions(2007, 2009).

JosefBreuer

  Josef Breuer et Nietzsche

Liens possibles :
 - Montaigne plutôt que Descartes
  - Montaigne en sa vieillesse

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Olivier Lancelot - dans Romans
commenter cet article

commentaires

BOL 13/02/2010 17:52


@Dominique : une très prochaine lecture ...


Dominique 13/02/2010 17:20


Une petite incursion chez le Psy amateur de Nietzsche et de Schopenhauer ?


Présentation

  • : Souvenirs et impressions littéraires
  • Souvenirs et impressions littéraires
  • : Souvenirs et impressions littéraires (d´un professeur retraité expatrié en Norvège)
  • Contact

Recherche