Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 13:18

Bilde0380-copie-1.jpg

 

Un bruit sourd hier m´a fait braver le froid de l´aube. Ce n´était qu´un rouge-gorge (du moins je le crois).  Sonné mais non blessé, il s´est laissé approcher. Le voici, tel qu´il a bien voulu se montrer, avant de regagner le vent.

 

Liens :

 - L´oeil de la grive litorne

   - Rouge-gorge familier 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Olivier Lancelot - dans Réflexions de retraité
commenter cet article

commentaires

BOL 25/08/2011 20:32



À nouveau cher Hélder,


Parquienne ou palsanquienne ...  je vous dis qu´ou vous tegniez point.


Excellente nuit,


Bernard



Hélder António 25/08/2011 19:09






Cher Bernard,


je répète l’interjection ubuesque par excellence,


car l’image du livre de mon premier commentaire


est —


(ir)réversiblement ? —


de retour.


Conclusion :


j’ai perdu


une bonne occasion


de garder le silence.


Excusez  l’apostille intempestive,


bonne soirée.


(Je me tais désormais.)



BOL 25/08/2011 18:11



Très cher Hélder !


Merdre alors ! Si la toile aussi fourche !


Excellente fin de soirée à toutes et à tous,


Bernard



Hélder António 25/08/2011 14:39



« Au plus fort de l’orage, il a toujours
un oiseau pour nous rassurer. C'est l’oiseau inconnu, il chante avant de
s’envoler. »





Dans mon message précédent,


l’image de l’o(uv)rage cité


s’est
entièrement éclipsée.


Soucrillon sucrion   escourgeon


orge d'hiver
à six rangs.


Bonne culture


(dans toutes ses acceptions),


Bernard.






BOL 25/08/2011 03:13



Merci Hélder pour toutes ces précisions, tant sur la linotte que sur le soucrillon  ...


À bientôt,


Bernard 



Présentation

  • : Souvenirs et impressions littéraires
  • Souvenirs et impressions littéraires
  • : Souvenirs et impressions littéraires (d´un professeur retraité expatrié en Norvège)
  • Contact

Recherche