Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 14:50

DuinoCastello-copie-1.jpg

Notes sur la mélodie des choses de Rainer Maria Rilke (Editions Allia, 2008, 63 pages, 3€), est une petite merveille. Traduites par Bernard Pautrat, elles annocent magistralement son art poétique, porté tout à la fois à évoquer l´éphémère des choses les plus simples et saisir

le monde de "l´Ouvert", qui est cet espace rêvé où les vivants et les morts se joignent pour ne plus jamais se quitter. Elles sont toutes d´une extrême beauté, à l´exemple de cette note XVI qui ne lasse pas de faire rêver :

 

Que ce soit le chant d´une lampe ou bien la voix de la tempête, que ce soit le souffle du soir ou le gémissement de la mer, qui t´environne -- toujours veille derrière toi une ample mélodie, tissée de mille voix, dans laquelle ton solo n´a sa place que de temps à autre. Savoir à quel moment c´est à toi d´attaquer, voilà le secret de ta solitude : tout comme l´art du vrai commerce c´est : de la hauteur des mots se laisser choir dans la mélodie une et commune.

 

Autre lien

 - Rome, vue par Rilke 

 

[Illustration : Sentier Rilke à Duino; photo de Sergio Poletto]


Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Olivier Lancelot - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

BOL 16/04/2010 13:46



Chère Colo ... ce vers de Fernando Pessoa, de son Ode maritime :


Flotter comme l´âme de la vie, partir comme une voix



colo 16/04/2010 13:13



Je lis, relis et rerelis votre billet, voyez plutôt: ce matin on m'a annnoncé la mort de ma vieille tante chérie que je ne voyais plus depuis tout un temps mais dont j'entendais
régulièrement la voix au téléphone. Hasard? Coïncidence?


 



Présentation

  • : Souvenirs et impressions littéraires
  • Souvenirs et impressions littéraires
  • : Souvenirs et impressions littéraires (d´un professeur retraité expatrié en Norvège)
  • Contact

Recherche