Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2010 6 11 /12 /décembre /2010 10:03

LiuXiaobo1-copie-1.jpg

Une chaise vide peut-elle changer le cours du monde ? Il faut l´espérer, tant la cérémonie de remise du prix Nobel de la paix 2010 au Chinois Liu Xiaobo a été riche de symboles. Loin d´être des clowns - n´en déplaise aux dirigeants chinois - les six membres du Comité Nobel norvégien et son président Thorbjørn Jagland ont été à la hauteur de leur tâche. Le prix, a précisé Jagland, n´est pas contre la Chine, ni même contre des dissidents, mais pour tous les Chinois qui défendent leurs droits civiques et dénoncent la survivance d´un régime autoritaire rétrograde. Et ces droits qu´ils défendent - cruelle ironie - sont d´autant plus légitimes qu´ils sont formellement inscrits dans la Constitution de la Chine.

 

Suite à ce discours inspiré de Thorbjørn Jagland et qui fera peut-être date, un émouvant plaidoyer a suivi qu´a lu la grande Liv Ullmann : celui que Liu Xiaobo a tenu devant ses juges, le condamnant l´année dernière à onze ans de prison pour "incitation à la subversion". Son texte, intitulé "Je n´ai pas d´ennemis" n´est pas un cri mais un message d´amour pour sa femme et ses geôliers. LiuXiaoboEtsafemme

 

À ce magnifique texte, j´ajouterai son poème Pour Xia, adressé a sa femme en janvier 2000 d´une autre prison :

 

      Pour Xia

 

Une lettre suffit

pour que je puisse surmonter tout

et te parler

 LiuXiaoboChaiseVide

Quand le vent souffle dehors

la nuit écrit un mot secret

avec son propre sang

et m´incline à penser :

Tout signe est le dernier

 

La glace dans ton corps

se transforme en un mythe de feu

Dans le regard des bourreaux

l´esprit devient pierre

 FreeLiuXiaobo

Immédiatement se croisent

deux routes

et les nuages de la nuit se ruent

vers la lumière

Avec leur mouvement éternel

ils escortent ton ombre

  (Trad. BOL, d´après la version

norvégienne de Halvor Eifring,

traduit du chinois pour l´occasion.

Sources :

Morgenbladet no 48 du 10-16

décembre 2010).

    

Lien :

 - Liu Xiaobo et Gao Xingjian

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Olivier Lancelot - dans Politique-actualités
commenter cet article

commentaires

BOL 12/12/2010 11:00



Chère colo :


Liu Xiaobo fait beaucoup plus que résister, il propose sans violence.


Bon dimanche,


Bernard



colo 12/12/2010 08:24



Bonjour Bernard, oui, ce discours était très très inspiré! et le poème magnifique.


 Ce que je me suis demandé c'est pourquoi le prix de la Paix? Liu Xiaobo mérite un Nobel, mais ne serait-ce pas plutôt celui de la Résistance que de la Paix?


(je m'étais posé la même question pour Obama d'ailleurs)  Bonne journée à vous.


 



BOL 12/12/2010 06:37



Claude :


La traduction s´est faite sans heurts, les mots sont venus d´eux-mêmes ; - et le rythme.


Bon dimanche,


Bernard



Claude 11/12/2010 19:19



Bonsoir Bernard, ton interprétation du poème est très belle. Les mots sont si juste pour décrire la séparation involontaire de deux êtres qui s'aiment au nom de la liberté, tout cela si proche de
la mort, mais si loin aussi car il reste l'espoir d'un jour...


Claude



Présentation

  • : Souvenirs et impressions littéraires
  • Souvenirs et impressions littéraires
  • : Souvenirs et impressions littéraires (d´un professeur retraité expatrié en Norvège)
  • Contact

Recherche