Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 12:34

Qui ne connaît le billet vert ? Mais qui aujourd´hui peut sans sourciller traduire les mots latins qu´il contient ? Sans doute pas grand monde. 

dollar1.pg

 

dollar2AgrAnnuit coeptis, en haut et à gauche, est tiré de Virgile (Les Géorgiques, Livre I, vers 40). Plus qu´une citation, c´est une périphrase ; et souligne, sous la forme de l´oeil dans le triangle au sommet de la pyramide, la Providence qui donne sa faveur aux entreprises. L´esprit des Lumières et de son siècle est aussi présent.

 

À la base de cette même pyramide, se trouvent les mots novus ordo seclorum. Là encore c´est plus une périphrase qu´une citation. Issus du vers 5 de la 4e églogue du même Virgile, ils proclament un nouvel ordre des siècles. Les pères fondateurs des Etats-Unis avaient parfaitement conscience d´ouvrir une nouvelle ère en proclamant leur indépendance au reste du monde.

 

dollar3AgrIl en est de même de la troisième citation, à droite du billet, E pluribus unum, que tient en banderole le bec d´ un aigle aux ailes déployées. Elle peut aussi bien signifier L´union fait la force, que, littéralement, De plusieurs, unElle renvoie autant à Cicéron (Traité des devoirs, Livre 1, XVII,56) qu´à Saint Augustin, (Les Confessions, Livre IV, 13). Elle désigne l´amitié.

 

Heureux pères fondateurs ! Qui aujourd´hui pourrait annoncer un monde nouveau tout en citant sans les trahir les plus grands de nos classiques ? Sans doute pas grand monde.

 

Liens :

- L´amitié selon Saint Augustin  

   - Trois semaines aux USA

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Olivier Lancelot - dans Réflexions de retraité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Souvenirs et impressions littéraires
  • Souvenirs et impressions littéraires
  • : Souvenirs et impressions littéraires (d´un professeur retraité expatrié en Norvège)
  • Contact

Recherche