Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 10:44

FleursFanees

Et sans qu´on sache pourquoi, un jour, vous frappe le sort.

Au jardin cependant, sans un bruit, plusieurs fleurs.

Non loin, nonchalantes, des mères.

Et tout près, dans le vent, des enfants.

 

Mais que me disent

ces fleurs
et ces mères
et ce vent
quand surgit

cet affront

qui m´empêche à jamais ?
 

Que c´est bien.

 

Et si je me trompais ?

 

Peu importe : je le note.

 

Liens :

 - Profonde blessure

   - La pivoine arbustive

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Olivier Lancelot - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Souvenirs et impressions littéraires
  • Souvenirs et impressions littéraires
  • : Souvenirs et impressions littéraires (d´un professeur retraité expatrié en Norvège)
  • Contact

Recherche