Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 13:00

Le Recours aux forêts. La tentation de Démocrite
, de Michel Onfray, est un texte philosophico-poétique court sans doute écrit très vite. Il n´en est pas moins émouvant et profond. Texte de "commande", il confirme ce que le grand Goethe a toujours affirmé et que Michel Onfray connaît sûrement : les poèmes de circonstance sont attachés au cours du monde (Galilée 2009, 77 pages, 14 €).

Michel Onfray n´abandonne pas les dénonciations qui sont les siennes : les lâchetés, les injustices et les compromissions de toutes sortes. Il les rappelle sans concession dans sa première partie intitulée Permanence de l´apocalypse. Il sait même pertinemment qu´elles continueront encore longtemps d´exister. Mais arrivé aux deux tiers de sa vie, il aspire à un peu de repos, "retrouver le sens de la terre [et] se réconcilier avec l´essentiel" comme par exemple "la coïncidence avec les éléments, le rythme des saisons et l´inscription de son destin dans la nécessité de la nature". Belle conclusion pour une deuxième partie dite Traité des consolations dédiée à Démocrite, philosophe matérialiste grec retiré dans une cabane au fond de son jardin et désireux de fuir "la vilénie des hommes".

Bien que modeste, ce texte est plus qu´il ne paraît : il donne raison au goût de la vie. Indirectement, il rend un bel hommage au père , aux arbres et à la terre.



Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Olivier Lancelot - dans Essais-Philosophie
commenter cet article

commentaires

BOL 28/11/2009 10:23


Chère colo : le désir de plénitude apparaît à tout âge. La sérénité qu´elle procure n´en est que le stade ultime.


colo 28/11/2009 08:34


Cher BOL, voilà un autre livre de M Onfray dont j'ignorais l'existence, merci. C'est depuis toujours que j'aime par dessus tout la nature et la solitude, alors je me dis en riant que
c'est sans doute parce que j'ai toujours été vieille.
Bonne journée.


BOL 27/11/2009 12:52


@Dominique : le retrait peut aussi être élargissement.


Dominique 27/11/2009 09:39


Je partage complétement votre avis mais comme je suis un peu une inconditionnelle d'Onfray j'avais l'impression de faire preuve de parti pris
j'ai beaucoup aimé à la fois cet hymne à la vie mais aussi la réflexion sur le retrait ou du moins le besoin de calme et de méditation qui vient sans doute avec l'âge 
c'est une question qui taraude à partir d'un certain âge


Présentation

  • : Souvenirs et impressions littéraires
  • Souvenirs et impressions littéraires
  • : Souvenirs et impressions littéraires (d´un professeur retraité expatrié en Norvège)
  • Contact

Recherche