Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 13:23
L´exposition du peintre norvégien Bjarne Melgaard (né en 1967), qu´organise jusqu´au 24 avril 2010 à Oslo le musée d´Art moderne Astrup Fearnley dérange. Car ce qu´elle montre, ce n´est ni plus ni moins les pulsions vitales les plus crues et les plus inavouables de l´homme : BarneMelgaarduntitled2000
la haine, le désir de meurtre, la tentation du suicide, le satanisme, le sado-masochisme, l´homosexualité, la pédophilie, le désir de destruction.... 
BjarneMelgaard2
Ce n´est pas de tout repos. Mais il faut oser aller la voir.

Dans un article du journal norvégien Dagsavisen du 22 janvier 2010, au lendemain du vernissage, Bjarne Melgaard déclare : "Il y a en nous beaucoup d´aspects que nous souhaitons ne pas avouer, comme par exemple la jalousie. Etre jaloux, c´est mal". Certes. Mais s´exprimer ainsi, c´est largement édulcorer l´ensemble de ses toiles, dessins, sculptures et installations qu´expose cette rétrospective.
img001
La violence est extrême. L´expressionnisme poussé à son paroxisme. D´Edvard Munch, Norvégien comme lui, il prolonge l´expressionnisme en l´exacerbant. Comme celui d´Egon Schiele. Il appuie là où ça fait mal. Comme ce groupe musical norvégien Black Metal des années 1990, dont il se réclame, et qui comme lui, a eu plusieurs fois maille à partir avec la police.

Ses toiles sont généralement sans titre. Chacun est donc libre d´y voir ce qu´il veut.

 img003
Toutes ces oeuvres sont intitulées "Sans titre".
Date de production : illustration 1 : 2000; illustration 2 : 2007; illustrations 3 et 4 : 2009

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Olivier Lancelot - dans Peinture
commenter cet article

commentaires

BOL 27/01/2010 12:46


@ Tania : D´accord avec vous ; la phrase que vous citez est plus que malheureuse. Je l´ai modifiée.



Tania 27/01/2010 09:33


"Largement dépassé" ?


BOL 26/01/2010 23:04


@ colo : la force de ce Bjarne Melgaard est double : il bouscule nos habitudes et il renouvelle totalement l´expressionnisme, entre autres d´Edvard Munch, qu´il admire.


colo 26/01/2010 21:00


En y réfléchissant je me disais, mais je peux me tromper, qu'il est parfois étonnant de constater que certains sentiments "bas" sont tolérés en littérature mais dérangent en
peinture, sculpture...
Je vais m'intéresser à ce Mr Melgaard. Bonne nuit.


Présentation

  • : Souvenirs et impressions littéraires
  • Souvenirs et impressions littéraires
  • : Souvenirs et impressions littéraires (d´un professeur retraité expatrié en Norvège)
  • Contact

Recherche