Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2011 2 25 /10 /octobre /2011 14:45

La brume d´automne, encore et toujours, par-dessus les grands arbres - et cette Ode à l´automne de Keats (1795-1821), où déclin et fécondité sont indissociablement liés :

Keats

 

Saison de brume et de fruits remplis de tendresse, 

Amie complice du soleil qui mûrit ;

Qui complote avec lui pour combler sous leur charge

De fruits les pampres qui courent au bord des toits de chaumes ;

Pour plier sous leurs pommes les arbres moussus du clos ;

Emplir jusqu´au coeur tous les fruits de suavité ;

Pour faire la courge ronde et la noisette rebondie

De son amande douce ; pour faire éclore encore

Et toujours tant d´autres fleurs pour les abeilles

Qu´elles croient que les beaux jours ne finiront jamais

Tant les sucs de l´été débordent de leurs cellules.

    Traduction : Jean Briat

 

Liens :

 - Automne sans égal  

   - Brume d´automne    

    - Larmes du temps

 

[illustration : Portait de Keats écoutant un rossignol Joseph Severn (1845)]

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Olivier Lancelot - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Souvenirs et impressions littéraires
  • Souvenirs et impressions littéraires
  • : Souvenirs et impressions littéraires (d´un professeur retraité expatrié en Norvège)
  • Contact

Recherche