Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 12:47

Delacroix Faust

 

 

En ces jours de vaches maigres et taraudé d´inombrables doutes, je préfère relire que lire. Ainsi ai-je relu certains passages du Faust de Goethe (première version) et retrouvé dans "Prologue dans le ciel" cette formule clef de l´oeuvre qui commande chez Goethe sa vision de la condition humaine : "l´homme erre aussi longtemps qu´il cherche."

 

Lien :

 - "Comprendre par l´épreuve" d´Eschyle

 

[illustration : Delacroix Faust]

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Olivier Lancelot - dans Théâtre
commenter cet article

commentaires

Elvire 30/10/2011 09:13



Puisque vous lisez la littérature antique, je vous conseille l'Electre d'Euripide, où l'audacieux dramaturge réinvente le mythe de la fille d'Agamemnon, que le désir de vengeance dévore
depuis que Clytemnestre, sa mère, l'a mariée à un laboureur, dans l'idée que sa descendance ne sera jamais assez courageuse et assez digne pour venger le roi assassiné. C'est là où Euripide
étonne : l'homme le plus noble, le plus digne se révèle être le laboureur, qui soutient sa nouvelle épouse et refuse de consommer le mariage ! En transparence, l'intrigue dramatique dévoile toute
une pensée politique et philosophique sur la place de la démocratie à cette époque : un chef d'oeuvre méconnu ! 



Présentation

  • : Souvenirs et impressions littéraires
  • Souvenirs et impressions littéraires
  • : Souvenirs et impressions littéraires (d´un professeur retraité expatrié en Norvège)
  • Contact

Recherche