Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 12:44


J´ai dans mon jardin du bas deux plants de myrtilles, l´un dit Bluetta et l´autre Patriote que j´ai plantés il y a un peu plus de deux ans à 75 cm de distance. L´automne dernier, le premier a donné, bien que peu nombreuses, plusieurs belles baies, charnues et juteuses. L´autre en avait donné beaucoup moins, comme inhibé par je ne sais quelle retenue non avouée. Aidé l´année dernière au milieu de septembre à cueillir et ramasser les innombrables pommes de mon pommier, ma belle-fille Pia, les découvrant soudain, s´écria :" Oh ! Des myrtilles !"  Je les cueillis aussitôt, et,  placées dans le creux de ma main droite, les offris sans tarder à mes deux petites-filles Tiril et Thea, ravies.

Hier, travaillant presque trois heures à tondre mon gazon et à redresser les hortensias trop courbés par la pluie et le vent de ces jours derniers, je peux dire que l´automne est arrivé. C´est dire la rapidité avec laquelle les arbres, les arbustes et les plantes s´adaptent vite au cycle immuable des saisons. J´ ai alors, pour finir ma journée de modeste jardinier, récolté plus de
300 grammes de myrtilles. Je peux donc affirmer que mes deux plants, choisis en connaissance de cause un certain vendredi 13, cohabitent bien.

    Je te remercie

    oeil gris

    qui jamais ne s´approchas

    mais qui veux être près de moi,

    de ta bonté sans calcul

    dans la vie de mes jours.

   
    Ce qui fut stoppé

    là où avance la première vague,

    est ce qui reste -

    ce que l´on possède

    quand le reste est vide, absent.

    
    Ami,

    je me permets de t´appeler ainsi

    et dans ton tendre printemps

    tu le resteras.

          Tarjei Vesaas, "Un ami timide" in Lisières du givre, Editions Grèges (2007)
              Traduit du néo-norvégien par Eva Sauvegrain et Pierre Grouix.

À ce poème du grand Tarjei Vesaas, j´ajouterai en ce début de septembre, les quatre premières strophes de "September Song" que donne aujourd´hui l´excellent blog periodiccircumspection de Hélder Antònio. À vous de repérer qui chante et qui joue :

    Oh, its a long, long while

    from May to December,

    but the days grow short

    when you reach September

   
    When the automn weather

    turns to leaves to flame

    one hasn´t got time

    for the waiting game.

   
    Oh the days dwindle down

    to a specious few

        September

        November

   
    And these few precious days

    I´ll spend with you.

    These precious days

    I´ll spend with you.



   

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Olivier Lancelot - dans Souvenirs d'homme mûr
commenter cet article

commentaires

BOL 04/09/2009 17:02

Merci Hélder. Bernard

Hélder António 04/09/2009 16:08

Salut, Bernard.http://periodiccircumspection.blogspot.com/2009/09/karlheinz-stockhausen-stimmung.html

BOL 04/09/2009 04:09

@Hélder : J´aurais voulu mettre pour vous quatre extraits du Stimmung de Karlheinz Stockhausen, mais ne sais comment faire ... À défaut je vous renvoie à ce billet que j´avais intitulé en son temps RONDE CHANT DU MONDE : http://lancelot-d-oslo.over-blog.com/article-14447232.html Bernard

Hélder António 03/09/2009 22:00

http://periodiccircumspection.blogspot.com/2009/09/merci-pour-les-myrtilles.html

Présentation

  • : Souvenirs et impressions littéraires
  • Souvenirs et impressions littéraires
  • : Souvenirs et impressions littéraires (d´un professeur retraité expatrié en Norvège)
  • Contact

Recherche