Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2009 6 29 /08 /août /2009 12:07

Il a plu pendant des jours et des jours, et les bourrasques incessantes de vent ont fait plier et bruire les branches des arbres alentour : frênes, bouleaux et sorbiers. Leurs feuilles, déjà, commencent à jaunir. Mais le soleil de ce matin, bien que tiède,


leur a redonné de la couleur. Le gazon de mon jardin du bas, et que je vois devant moi quand j´écris, est jonché de brindilles et de feuilles du pommier. Le vent lui a arraché un nombre incroyable de feuilles. Leur jaune tavelé d´ocre et de roux se mêle au vert qui commence à pâlir. Le prunier, lui, est beaucoup plus vert, couvert de prunes charnues qui courbent les branches jusqu´au sol. Au delà des deux potentilles aux fleurs jaune vif et de la haie de cotonéasters couverts de baies grenat qui clôt le jardin, se dressent des bouleaux, quelques frênes et plusieurs sorbiers, dont les  branches bien garnies, montrent fièrement leurs fruits rouge garance, semblables

au sorbier jeune, ferme et triomphant de mon jardin du haut près de l´entrée. On ne peut encore parler d´automne, mais il est certain que l´été, déjà, amorce son déclin. Au loin, brille un ciel apaisé mais froid, dissipant lentement les nuages menaçants que la nuit avait amoncelés.

Je n´ai jamais craint l´automne. Il a toujours été pour moi épanouissement.

Autres liens : - Roses épanouies  
                            - Tulipes au soleil

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Olivier Lancelot - dans Réflexions de retraité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Souvenirs et impressions littéraires
  • Souvenirs et impressions littéraires
  • : Souvenirs et impressions littéraires (d´un professeur retraité expatrié en Norvège)
  • Contact

Recherche