Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 12:47


Dictionnaire du monde germanique
est une somme de 1309 pages (Bayard, 2007, 149 €). On le doit à la direction d´Elisabeth Décultot, Michel Espagne et Jacques Le Rider. Le qualificatif "germanique" a été préféré à celui d´"allemand" pour signifier le plus clairement possible un espace linguistique qui inclut la pluralité des pays de langue allemande ( Allemagne, Autriche, Suisse alémanique ). Mais ce qualificatif va bien au-delà car il tient également compte de la rencontre de la culture de langue allemande avec d´autres univers linguistiques. Le dictionnaire contient donc des articles qui concernent aussi bien les penseurs, écrivains, philosophes, scientifiques, chercheurs et traducteurs qui ont fait connaître la pensée et la culture du monde germanique en France, en Angleterre et (par exemple) en Russie que des notices qui montrent que Rome ou Paris ont souvent joué un rôle attractif pour un nombre important d´intellectuels et d´écrivains de langue allemande ; - et ce, depuis bien avant la Révolution française. Qu´il suffise, par exemple, de penser, pour la France, aux frères Humboldt, mais aussi à Henrich HeineRilke, Walter Benjamin, Paul Celan ou Peter Handke.

C´est dire l´ambition de ce dictionnaire. Il se veut par conséquent beaucoup plus qu´une suite d´articles reliés par le seul ordre alphabétique ; il tient à privilégier les ensembles thématiques relevant aussi bien de l´histoire, de la littérature, de la philosophie, des sciences et des arts que du droit, de l´économie, de la religion et des phénomènes généraux de société. Pour s´y retrouver, les index sont essentiels ; ils sont au nombre de trois ; ils concernent les noms, les lieux et les entrées proprement dites.

Prenons deux exemples. 

Adalbert Stifter a une notice qui lui est entièrement consacrée dans l´ordre alphabétique des "entrées". Mais on en apprend aussi beaucoup sur lui en consultant l´index des noms, car celui-ci renvoie aux entrées consacrées aux thèmes Biedermer, Idylle, Littérature régionaliste et Roman en prose ( historique aux XIXe et XXe siècles). En revanche, il n´y a, curieusement, aucune "entrée" à Arthur Schnitzler. Il est loin, cependant, d´être oublié. C´est aux "entrées" consacrées à la Jeune Vienne (Bahr,Schnitzler) et Roman en prose (viennois) qu´il est traité.

Je consulte de plus en plus cet ouvrage de référence. Peu importe pourquoi. Il n´est pas d´un maniement facile ; la lecture de ses notices non plus. Mais il est remarquable. C´est dire son importance et son utilité pour celui ou celle qui tient à approfondir peu ou prou son approche du monde germanique. Il permet notamment de beaucoup mieux cerner les concepts partiellement complémentaires et partiellements concurrents de Bildung, Kultur et Zivilisation, si importants dans la pensée de langue allemande. Les précisions que donne la présentation sont d´autant moins superflues que plusieurs des 300 spécialistes contactés pour cette somme y ont souvent recours. C´est dire que ces notions sous-tendent tout l´ouvrage. Il n´en reste pas moins qu´elles me sont encore difficiles à saisir. Je doute cependant pouvoir un jour vraiment les mieux comprendre car, selon un Brecht en verve que cite Pierre Assouline dans son billet Saga des Mann : "Heinrich Mann ne croyait pas, contrairement à son frère talentueux, que la culture allemande était où il vivait. Il voyait la culture allemande menacée non seulement du fait que les nazis occupaient les bibliothèques, mais aussi du fait qu´ils occupaient les syndicats".

[ Illustration : Manuscrit original de Goethe Gingko biloba (Le Divan oriental-occidental) ]

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Olivier Lancelot - dans Critique littéraire
commenter cet article

commentaires

claude 16/04/2009 00:33

Bonjour Bernard,  je suis allée voir le livre à la médiathèque, il est vraiment génial, mais on ne peut malheureusement pas l'emprunter, dommage... c'est vraiment un ouvrage de références.à bientôtclaude

BOL 01/04/2009 01:38

Il n´est pas donné mais il vaut la dépense.

Claude 31/03/2009 13:08

Ce doit être passionnant !!! Je ne le connais pas, mais on doit pouvoir s'y plonger pendant des heures... !!!Merci pour la découverte.Claude

Présentation

  • : Souvenirs et impressions littéraires
  • Souvenirs et impressions littéraires
  • : Souvenirs et impressions littéraires (d´un professeur retraité expatrié en Norvège)
  • Contact

Recherche