Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 17:12


La Femme au fauteuil rouge
de Cézanne date de 1877. Cézanne n´a donc pas 40 ans. Mais sa touche est déjà là. C´est sans doute Rainer Maria Rilke, âgé de 32 ans, qui a le mieux parlé de ce tableau, alors qu´en 1907, il était le secrétaire de Rodin à Paris :

(...) Dans ce fauteuil rouge - un personnage à lui seul - une femme est assise, les mains aux creux d´une robe à larges rayures verticales, très légèrement indiquée au moyen de petites taches éparses de jaune-vert et de vert-jaune, jusqu´au bord de la jaquette gris-bleu qu´un noeud de soie bleue où jouent des reflets verts ferme sur le devant. Sur le visage lumineux, la proximité de ces couleurs permet un modelé simple ; même le brun des cheveux en bandeaux couronnés par un chignon et le brun lisse des yeux sont obligés de s´affirmer contre ce qui les environne. C´est comme si chaque point du tableau avait connaissance de tous les autres. [...] Le tableau entier, en fin de compte, fait contrepoids à la réalité. [...] Sa réalité bourgeoise perd toute lourdeur, en acquérant son existence définitive d´image. Tout n´est plus [...] qu´une affaire de couleurs entre elles ; chacune se concentrant, s´affirmant face à l´autre, et trouvant là sa plénitude. [...] Dans ce va-et-vient de mille influences réciproques, l´intérieur du tableau vibre, flotte en lui-même, sans un seul point immobile. (Lettre de Rilke à sa femme, 22 octobre 1907. Cité par Françoise Cachin in Cézanne, Réunion des Musées Nationaux, 1995, p.172).

Cf aussi, du même Cézanne Le jardin des Lauves

NB : Cette femme au fauteuil rouge est Hortence Fiquet, qui était la compagne de Cézanne depuis 1869. Elle ne deviendra officiellement Madame Cézanne qu´en 1886.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Olivier Lancelot - dans Peinture
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Souvenirs et impressions littéraires
  • Souvenirs et impressions littéraires
  • : Souvenirs et impressions littéraires (d´un professeur retraité expatrié en Norvège)
  • Contact

Recherche