Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2008 4 18 /12 /décembre /2008 15:54

Pour rester avec le thème de la neige et du brouillard des jours derniers, j´irai chercher aujourd´hui le Monet de l´hiver 1895. Invité par je ne sais plus qui, il avait accepté de ce rendre en plein hiver à Oslo ( alors encore Christiana ) pour immortaliser en pape impressionniste quelque lieu de la banlieue huppée d´Oslo en Norvège. 

C´est lors de mon premier séjour en Norvège lors des fêtes de la Noël 1965 que j´ai découvert ces tableaux.  La neige y est froide et les ciels brumeux. Ces tableaux ne sont pas parmi ses meilleurs. Ils sont sans doute un peu trop réalistes. Ils ne méritent cependant pas d´être totalement oubliés.

Il en a peint cinq ou six. Le plus probant est sans doute celui qui a pour titre Le village de Sandvika sous la neige. Le pont au premier plan et les quelques taches de rouge sang et ocre un peu sombre y sont sans doute pour quelque chose.


Plus terne en revanche est son Mont Kolsås

On exposait alors aussi quelques notes manuscrites du peintre. Ses remarques étaient cocasses. Plusieurs concernaient le temps et le froid qui l´empêchaient de rester longtemps à peindre en plein air. Il parlait de moins 20 et moins 15. Les relevés météos étaient plaisants. Durant son séjour, il n´avait jamais fait moins de moins 5.

Je ne sais en quelque année a été peint ce que j´appelle ici Effets de neige. Il est à mes yeux très supérieur aux deux tableaux précédents. C´est qu´il n´est pas la simple reproduction d´un instant qui passe avant le soir. Se dégage de lui une attente : rien ne semble devoir la combler.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Olivier Lancelot - dans Peinture
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Souvenirs et impressions littéraires
  • Souvenirs et impressions littéraires
  • : Souvenirs et impressions littéraires (d´un professeur retraité expatrié en Norvège)
  • Contact

Recherche