Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2008 4 26 /06 /juin /2008 12:46

La Dameuse
, d´Alina Reyes ( Zulma, 2008, 53 pages, 7,50 € ), est une nouvelle qui a trois parties : Viol ; Vengeance ; Vie.

Le viol est assez immotivé un soir de Noël dans les Pyrénées. La vengeance, plutôt vicelarde, est accomplie avec une dameuse. La vie est une nouvelle aube, une nouvelle Victoire, avec un Baptiste retrouvé, sans doute dans une steppe d´Asie centrale.

Texte bizarre, - où les petits noms des personnages jouent un rôle aussi important que la neige immaculée puis souillée : Marie-Rosella, Baptiste, Jean-Loup l´enfant sauveur, un cheval nommé Aubère, Marto taillé comme un ours.

Gilles et l´autre, les assassins.

Et la neige qui dit à Marie qu´elle la vengera.

Bien que bizarre, ce texte n´est pas sans charme. Mais Alina Reyes, au fil des ans, a pris de l´âge et des rides. Rien à voir avec Louis Calaferte.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Olivier Lancelot - dans Nouvelles - Récits
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Souvenirs et impressions littéraires
  • Souvenirs et impressions littéraires
  • : Souvenirs et impressions littéraires (d´un professeur retraité expatrié en Norvège)
  • Contact

Recherche