Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2008 5 08 /02 /février /2008 10:23
HectorFrappe.jpg
Une gifle que je n´ai pas recue ni même vue me hante depuis des semaines car c´est celle que ma mère a donnée un jour à mon père bien avant ma naissance. Pourquoi m´a-t-elle raconté cet épisode peu glorieux de sa vie ? Je l´ignore. Pourquoi cet épisode remonte-il à ma mémoire aujourd´hui ? J´ai quelques soupcons. Pourquoi en parler par écrit dans ce blog ? Sans doute pour exorciser une peur : celle de ne pas comprendre
 des actes que j´accomplis parfois sans pouvoir m´expliquer pourquoi je les ai acomplis.

Donc ma mère a giflé mon père, alors que jamais elle n´a porté la main sur moi. Elle ne m´a pas précisé les circonstances de son geste. A moi de l´imaginer. Etait-ce suite à une remarque désobligeante de mon père ? Etait-ce suite à un soupcon de ma mère ? Impossible de répondre aujourd´hui. Reste la douleur que je peux moi-même causer sans comprendre pourquoi je l´ai causée. 

Une gifle est une réaction. Celui ou celle qui la recoit est loin, quelquefois, de comprendre
 sa raison. J´en sais quelque chose pour, enfant, en avoir recu plus d´une de ma soeur qui perdait patience, faute d´arguments. Mais comment expliquer le geste de ma mère ? Qu´avait dit mon père ? Qu´avait-il fait ? De quoi le soupconnait-on ? Ma mère est restée silencieuse sur ce point.

Je supporte mal la violence au cinéma. Celle d´un homme sur une femme est courante. Celle d´une femme sur une homme est plus rare, mais il me semble qu´elle se banalise car elle se retrouve dans certains spots publicitaires, - même si  humour et l´ironie s´y trouvent.

Je ne pourrais jamais comprendre le geste de ma mère. Il restera toujours une énigme. Mais elle ne l´a jamais oubliée. Son retentissement était tel qu´elle a senti un jour le besoin de m´en parler, et de me faire part de sa honte. J´éprouve actuellement une honte analogue devant certains actes que je n´arrive à m´expliquer. Pas pudeur et prudence, je ne tiens pas à être plus explicite.


[ Illustration : Hector frappé à la cuisse ]

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Olivier Lancelot - dans Réflexions de retraité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Souvenirs et impressions littéraires
  • Souvenirs et impressions littéraires
  • : Souvenirs et impressions littéraires (d´un professeur retraité expatrié en Norvège)
  • Contact

Recherche